L’auteur-compositeur Lamont Dozier, géant de la soul, est mort à 81 ans

Lamont Dozier au centre.
Lamont Dozier au centre. - Belga

«Repose en paix céleste, papa !» a écrit sur Instagram le fils de Dozier sans dévoiler les causes du décès de l’artiste américain.

Né le 16 juin 1941, élevé dans une famille de Detroit entièrement tournée vers la musique, Dozier triomphe dans les années 1960 en s’associant au sein de Motown Records aux frères Brian et Eddie Holland.

Ils y écrivent des tubes comme «Where Did Our Love Go» et «Stop! In The Name of Love» pour The Supremes.

Le trio enchaîne les succès pour les groupes The Miracles, The Four Tops ou encore Marvin Gaye.

«C’était comme si on gagnait au loto à chaque fois», s’était amusé Dozier dans son autobiographie parue en 2019.

Après avoir quitté Motown et les frères Holland dans les années 1970, l’artiste poursuit une carrière en solo en élargissant sa gamme avec la mégastar pop-rock Phil Collins.

La titre «Two Hearts» a remporté un Golden Globe et un Grammy Award.

Dozier et les frères Holland ont aussi été récompensés en ayant leurs noms sur les mythiques «Hollywood Walk of Fame» et «Rock and Roll Hall of Fame» dans les années 1990.

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=ncifkfhp )

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde