Attentats de Paris: Farid Kharkhach placé en rétention à sa sortie de prison

Attentats de Paris: Farid Kharkhach placé en rétention à sa sortie de prison
D.R.

« Par décision administrative et sans qu’aucune décision n’ait été communiquée par la préfecture (des Hauts-de-Seine) à ses conseils, Monsieur Kharkhach a été privé de liberté, avant même qu’il puisse rejoindre sa femme venue le chercher devant la maison d’arrêt de Nanterre », depuis la Belgique où ils résident, a indiqué l’une de ses avocates, Me Fanny Vial. Elle a condamné « avec fermeté » une « humiliation gratuite et injuste », et une « immixtion de l’administratif sur le judiciaire ».

La cour n’a pas prononcé d’interdiction du territoire français à l’encontre de du Belgo-Marocain de 39 ans.

Sollicitée par l’AFP, la préfecture a indiqué avoir prononcé à son encontre une mesure d’obligation de quitter le territoire en février.

« La loi permet au préfet de prendre des mesures d’éloignement envers les étrangers (y compris européens) dont le comportement représente une menace du point de vue de l’ordre public », a-t-elle justifié pour expliquer la mesure et le placement en rétention.

« Monsieur Kharkhach sera éloigné vers la Belgique ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Monde