Deux ans de prison requis pour une plantation de cannabis à Hergenrath

Les faits remontent à juin 2020.
Les faits remontent à juin 2020. - Pexels.

Un habitant de Hergenrath (La Calamine), né en 1985, a comparu lundi devant le tribunal correctionnel d’Eupen où on lui reproche d’avoir installé une plantation de cannabis dans son habitation. Il doit aussi répondre d’un vol d’électricité au détriment d’Ores.

L’homme est en aveux des faits qui lui sont reprochés. Le parquet a indiqué qu’au moment de la perquisition en juin 2020 la plantation n’était plus active mais que tout le matériel nécessaire y avait été retrouvé. « Il devait y avoir une centaine de plants qui ont été récoltés à quatre reprises », a indiqué le ministère public qui souligne que le prévenu a vendu au minimum 7,8 kilos de cannabis. Les gains illégaux sont dès lors estimés à plus de 67.000 euros.

Le ministère public a requis une peine de deux ans de prison et une amende 8.000 euros. Si les faits ne sont pas contestés, la défense estime les gains illégaux surestimés et demande une peine de travail. Ores qui ne requiert pour l’heure qu’un euro provisionnel estime son préjudice à environ 31.000 euros.

Jugement le 5 septembre.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers