Namur: elle donne un coup de pied au visage d’une policière

Les faits se sont déroulés au château de Namur.
Les faits se sont déroulés au château de Namur. - V.L.

Le parquet de Namur a requis une peine de prison de deux ans à l’encontre d’une prévenue, absente à l’audience, soupçonnée de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail temporaire.

La scène a eu lieu en juillet 2020 dans le restaurant didactique du château de Namur. Pour un motif dérisoire, une cliente s’en est prise à une serveuse. Quand le responsable de salle a demandé à la cliente, qui avait consommé de l’alcool et des médicaments, de quitter les lieux, elle a frappé l’homme à plusieurs reprises à la nuque avec une bouteille de soda vide avant de déchirer ses vêtements. La victime a perdu connaissance pendant une dizaine de secondes.

À l’arrivée de la police, la prévenue est parvenue à enlever ses menottes et sa ceinture de sécurité. Elle a alors décoché un coup de pied au visage d’une policière.

Si la prévenue, suivie pour dépression et alcoolisme, ne se souvenait pas de la scène et a cherché à savoir si elle n’avait blessé personne, elle n’a pourtant pas donné suite à la tentative de médiation pénale qui lui a été proposée. Une peine de deux ans de prison a été réclamée à son encontre.

Jugement le 12 septembre.

Belga

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers