Hockey Pro League: une courte défaite pour les Red Panthers contre l’Angleterre

Belga
Belga

Après avoir réussi un sans-faute face à l’Inde, en Pro League, le week-end dernier, à Anvers, face à l’Inde, les protégées de Raoul Ehren allaient tenter de poursuivre sur cet élan positif en proposant 2 nouvelles prestations de qualité face à l’Angleterre, à Londres. Un nouveau test intéressant sur la route vers la Coupe du monde qui débutera dans 15 jours, à Terrassa. Face à la 4e nation mondiale, candidate à un podium lors de la prochaine échéance mondiale, la Belgique allait pouvoir évaluer son niveau de forme actuel face à un adversaire de grande qualité.

Et cela débutait d’ailleurs idéalement pour les Panthères qui trouvaient déjà l’ouverture alors que la rencontre n’avait débuté que depuis 6 minutes. Alix Gerniers isolait parfaitement Michelle Struijk qui ne se posait pas de question pour tromper Maddie Hinch. Les Belges étaient bien dans la partie et elles empêchaient leurs adversaires de développer leur jeu. Ce premier but leur permettait surtout de doser leurs efforts et de privilégier des contre-attaques rapides grâce à leurs nombreuses récupérations de balles en milieu de terrain.

La gestion tactique du match était parfaite durant cette première période. À la 20e minute, les Red Panthers obtenaient deux p.c. consécutifs mais les envois de Stephanie Vanden Borre n’atteignaient pas leur cible. Sa 3e tentative, 60 secondes plus tard, était parfaitement cadrée mais la gardienne anglaise s’interposait avec autorité. Les Belges ne relâchaient pas leur pression sur l’équipe adverse et se montraient les plus inspirées dans la construction. Les Anglaises obtenaient un 2e penalty mais celui-ci ne donnait rien.

Un coup de mou après la pause

La seconde période démarrait avec un nouveau penalty anglais mais les Belges retrouvaient rapidement leurs marques et portaient le danger avec 2 tentatives consécutives mais Maddie Hinch étaient parfaitement sur ses appuis pour repousser le danger. Le début de ce troisième quart d’heure était un peu moins passionnant même si l’équipe locale restait dangereuse comme sur cet essai d’Elena Rayer arrêté avec talent par Elena Sotgiu. Finalement, à la 42e minute, Tessa Howard égalisait méritoirement d’une frappe croisée puissante. Un but que l’on sent venir puisque les Anglaises semblaient, enfin, avoir retrouvé plus de mordant et de conviction dans leur jeu depuis la pause.

La pression était de plus en plus forte sur le camp belge en fin de rencontre. Et à la 51e minute, les Anglaises prenaient l’avantage dans le duel sur un penalty converti en force par Grace Balsdon (2-1). Les Panthers étaient à la peine en cette fin de partie face à un adversaire qui pressait plus haut et qui se montrait bien plus agressif dans les duels. Elles ne se créaient d’ailleurs pas la moindre réelle possibilité durant les 15 dernières minutes.

« Il faut reconnaître que nous n’avons pas évolué à notre véritable niveau en seconde période », regrettait la capitaine Barbara Nelen au moment de rejoindre les vestiaires. « Et les Anglaises ont trouvé leurs marques après la pause. Nous n’étions plus connectées les unes aux autres et cela commençait à être compliqué. Elles étaient plus agressives alors que de notre côté, nous avons eu un coup de mou. Mais c’est assez normal à ce stade de la préparation. Avant cela, nous avions proposé 30 minutes de grande qualité. C’est clairement ce type de rencontre qui nous aide à grandir pour construire le futur. Mais nous serons prêtes à tenir 60 minutes à ce rythme lors de nos rencontres de Coupe de monde dans 15 jours. Nous travaillons pour et les efforts paieront. »

Pas de 7e victoire, donc pour les Belges lors de leur première sortie londonienne mais de nombreux motifs de satisfaction concernant la première période. 30 minutes à confirmer, dès lors, ce dimanche (14h00) lors du second duel au programme de ce week-end. Mais Raoul Ehren l’a répété, mercredi, lors de l’annonce de sa sélection pour la Coupe du monde, c’est bien le processus et non le résultat qui demeure le plus important lors de cette dernière ligne droite vers le tournoi mondial.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anvers (prov. d'Anvers)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Hockey