Enquête sur de possibles abus dans une crèche à Furnes

Enquête sur de possibles abus dans une crèche à Furnes
Isopix

Un petit garçon s’est retrouvé à l’hôpital après avoir été violemment secoué. La question est de savoir si cela s’est passé dans la crèche ou en dehors, écrivent De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

Il s’agit de faits remontant à quelques semaines, dont l’asbl Kinderdagverblijven Veurne, qui supervise les gardes d’enfants, n’a informé l’Agentschap Opgroeien que lundi.

Sur le coup de 14h, on apprend que le permis de garde a été retiré à la crèche par mesure de précaution. Une information confirmée par Nele Wouters, porte-parole de Kind en Gezin.

Des signes inquiétants sont apparus il y a quelques semaines, après un appel de l’hôpital de Furnes à la police. Les médecins ont soupçonné le syndrome du bébé secoué. L’enfant était hospitalisé depuis un certain temps. Les circonstances exactes de l’abus sur l’enfant restent floues. L’enfant a passé les derniers mois chez une mère d’accueil à Furnes. La question de savoir si les faits ont eu lieu là ou ailleurs fait actuellement l’objet d’une enquête.

Le tribunal de Flandre occidentale confirme qu’une enquête judiciaire est en cours. « L’enquête est menée contre des inconnus, avec la qualification de coups et blessures contre un mineur », indique le procureur Frank Demeester. La mère d’accueil en question a été interrogée, mais n’a pas été arrêtée. Toujours en mars 2020, un bébé, soigné par la même mère d’accueil, s’est retrouvé à l’hôpital.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Furnes (Flandre occidentale)province de Flandre occidentale

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers