Pékin assouplit ses mesures sanitaires, les infections en baisse à Shanghai

Pékin assouplit ses mesures sanitaires, les infections en baisse à Shanghai

Alors que l’épidémie semble être de plus en plus sous contrôle, les autorités chinoises vont assouplir certaines de leurs mesures sanitaires. Parallèlement, le nombre d'infections dans la métropole de Shanghai, le centre financier de la Chine, est également en baisse.

Dans plusieurs quartiers de Pékin, les bus, les métros et les taxis vont recommencer à circuler, selon l'administration de la ville. Les centres commerciaux de certaines parties de la ville rouvriront également, mais un nombre maximum de visiteurs sera imposé. L'assouplissement des restrictions s'applique, entre autres, au district de Chaoyang, le quartier central des affaires où se trouvent la plupart des ambassades étrangères.

Le nombre de nouvelles infections a diminué à Pékin pendant six jours consécutifs. Selon un porte-parole de l'administration de la ville, ce cycle de l'épidémie "semble être effectivement sous contrôle", selon un briefing.

Les habitants de certains districts de Pékin, qui devaient auparavant travailler à domicile, seront autorisés à reprendre leur travail. Les hôtels de cinq districts situés à la périphérie de la ville seront également autorisés à rouvrir. Les écoles et les jardins d'enfants de la ville restent fermés, tout comme les campus universitaires. Les étudiants sont priés de rentrer chez eux pour les vacances d'été. Les repas dans les restaurants restent également interdits.

Outre Pékin, les mesures de confinement sont également assouplies dans d'autres villes, comme Shanghai, maintenant que le nombre d'infections continue de baisser. La Chine applique une politique zerocovide. Concrètement, cela signifie que les autorités imposent des mesures strictes. Shanghai a été fermée pendant des semaines. Ce verrouillage a également un impact majeur sur les chaînes d'approvisionnement. En raison des blocages, les temps d'attente dans le port ont considérablement augmenté. Selon les experts, il faudra encore des mois avant que l'arriéré ne soit résorbé.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde