Un Roumain risque quatre ans pour un vol et une tentative de vol de métaux à Couvin

Chez Stove Works à Couvin.
Chez Stove Works à Couvin. - D.R.

Des tuyaux en cuivre et en acier ont été dérobés dans les entrepôts désaffectés de la société Stove Works. Son administrateur s’est constitué partie civile et réclame 24.000 euros. « Une porte a été fracturée et le système d’alarme mis hors d’usage. Les métaux ont été rassemblés à l’arrière du bâtiment puis embarqués à bord d’une voiture », indique le parquet de Namur au sujet des faits commis la nuit du 5 au 6 décembre.

Le 30 décembre, une patrouille de police de la zone des Trois Vallées a interpellé un homme qui rôdait aux alentours des entrepôts. « Je suis tombé en panne de voiture. J’ai rencontré quelqu’un qui devait me présenter un mécanicien », précise le prévenu qui conteste par ailleurs être l’auteur du vol et affirme être arrivé en Belgique le 15 décembre.

Néanmoins, son téléphone a activé les pylônes à proximité des faits tandis que sa plaque d’immatriculation a été scannée par des caméras. Concernant la tentative de vol, le tribunal précise qu’il était porteur d’une lampe frontale et des gants en caoutchouc et que des canettes d’une boisson énergétique, similaires à une retrouvée dans sa voiture, ont été trouvées dans les entrepôts.

Le prévenu a déjà écopé de six ans ferme en Belgique pour proxénétisme et tentative d’homicide et a, par ailleurs, déjà été condamné en Italie et en Roumanie. Son conseil a plaidé l’acquittement pour le vol et « la clémence du tribunal » pour la tentative. Jugement le 8 juin.

BELGA

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers