Dottignies: la confrérie des Porteurs de Géants vous convie à sa tablée gourmande

Un repas pour soutenir le folklore et la confrérie.
Un repas pour soutenir le folklore et la confrérie. - D.R.

« La tablée gourmande des géants », rien qu’à en lire l’intitulé, voilà qui augure un bon moment, festif et réconfortant comme on les aime à Dottignies, et qui plus est en « sortie » de crise sanitaire. « Un repas dans une nouvelle formule qui s’annonce généreuse, en effet, comme tout ce que l’on fait aurais-je tendance à dire » annonce Charles-Henri Seynaeve, président de la confrérie des Porteurs de Géants, très active dans la Cité de la Main.

Pour ceux qui n’auraient pas fait le lien, les nouveaux géants, les nouvelles « grosses têtes » et les nouveaux phénix ô combien spectaculaires dans les rues du village : c’est eux.

« On sort d’une période délicate pour tout le monde, et on a donné tout ce qu’on avait ces deux dernières années pour la Fête de la Main. L’idée, c’est donc de relancer le folklore dottignien, mais il s’agit en quelque sorte d’un redémarrage. Alors ce repas de la confrérie, les 26 et 27 mars prochains en la salle du Foyer, c’est un appel à la population. Une occasion de nous soutenir dans notre envie d’agrémenter chaque année la Fête d’une nouvelle « grosse tête », mais cela représente un budget ».

Pour contribuer à déployer les grandes les ailes du phénix, une formule originale. « On s’est dit que si nos géants se mettaient à table, ça donnerait un drôle de bordel (rires). Alors on propose un buffet chaud à volonté. Il suffit de réserver (0471 973311) au préalable pour le samedi soir ou le dimanche midi (19,5 €/pers ; 9,5 €/-12 ans ; gratuit pour les -6 ans), et une fois votre assiette en main, vous pouvez manger à volonté, jusqu’à plus faim. On aura un mijoté de bœuf à la bière De Ranke, un rôti façon Orloff, un duo de cabillaud et saumon sauce Homardine, et en dessert un merveilleux. On en profitera pour exposer nos personnages, histoire que chacun puisse les redécouvrir au calme, dans des circonstances différentes d’une sortie. Si tout va bien, cet été nous irons en Catalogne, là où ont été créés nos géants, et les Catalans feront le chemin inverse pour la Fête de la Main ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dottignies (c.f. Mouscron)Mouscron (Hainaut)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MOUSCRON