Le nouveau DG du circuit nommé: «Un homme capable de fédérer les équipes»

Amaury Bertholomé, le nouveau boss du circuit.
Amaury Bertholomé, le nouveau boss du circuit. - D.R.

Le conseil d’administration du circuit de Spa-Francorchamps a nommé jeudi Amaury Bertholomé en tant que nouveau directeur général de la société, a-t-on appris dans un communiqué.

Le nouveau directeur est un homme du cru puisqu’il est né le 16 octobre 1987 à Verviers et a grandi à Stavelot, avant de poursuivre des études en gestion d’entreprise aux HEC à Liège. Amaury Bertholomé a été directeur de cabinet en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, secrétaire du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et administrateur de la Sonaca. Son CV mentionne également la présidence de l’Abbaye de Stavelot et un poste d’administrateur de Wallonie-Belgique Tourisme.

Passionné de sports moteurs

L’homme est décrit comme un « passionné de sports moteurs et fréquentant le circuit de Spa-Francorchamps depuis de nombreuses années ». En tant que commissaire du gouvernement wallon, il a d’ailleurs été impliqué dans plusieurs dossiers récents concernant le circuit, comme la préparation de l’accord du gouvernement wallon sur l’actuel plan d’investissements (en 2019) ou la négociation de l’actuelle convention permettant la tenue du Grand Prix de F1 en Belgique.

« Je me réjouis de cette décision. Frappé par la tragique disparition de Nathalie Maillet, le circuit avait besoin d’un nouveau directeur général, capable de fédérer les équipes et de poursuivre la transformation du circuit initiée par Nathalie. Amaury Bertholomé connaît la structure et les enjeux à court et long terme du circuit », a salué le président du circuit, Melchior Wathelet, cité dans un communiqué.

« Il a également, dans le cadre de précédentes fonctions, entretenu des contacts soutenus avec les équipes du circuit et de Spa Grand Prix. De même, il a montré par le passé son implication pour le circuit et sa capacité à le soutenir. Son arrivée renforce notre stratégie de diversification et ancre le plan d’investissement soutenu par ING et la SOGEPA » rapporte encore Melchior Wathelet.

DG à partir du 14 février 2022

Le principal intéressé se dit « très heureux de participer au développement du circuit ». « C’est un outil économique, sportif, touristique, et identitaire fort de notre région. Le développement économique de la Wallonie passe notamment par des sites d’excellence qui en assurent le rayonnement. L’ambitieuse stratégie entamée au circuit depuis quelques années permet de maintenir celui-ci sur la carte des circuits incontournables des sports moteurs, accueillant les plus belles compétitions mondiales, tout en préservant son accessibilité au bénéfice de son public local. Je me réjouis de poursuivre la mise en œuvre de cette stratégie avec l’équipe en place, très engagée et mobilisée, et de l’amplifier sur le plan environnemental. »

Un Stavelotain sera le nouveau directeur du circuit de Spa-Francorchamps

Amaury Bertholomé est actuellement chef de cabinet de Pierre-Yves Jeholet.
Amaury Bertholomé est actuellement chef de cabinet de Pierre-Yves Jeholet. - Montage S.I.News.S.S.

Il y a un peu plus de cinq mois de cela, un double féminicide suscitait un vif émoi. Nathalie Maillet, directrice générale de la S.A. « Le Circuit de Spa Francorchamps » et la professeure de l’ULiege Ann Lawrence Durviaux, étaient tuées par le mari de la première citée, Franz Dubois qui a ensuite retourné l’arme contre lui.

Le « plus beau circuit du monde » se retrouvait donc, par la force des choses, sans patron. Depuis plusieurs semaines, un processus de recrutement était donc en cours pour doter la société qui gère le circuit d’un nouveau directeur général. Un chasseur de têtes avait ainsi été désigné et un jury chargé du recrutement constitué.

Ce dernier est composé notamment des présidents et directeur de la Sogepa, le bras financier de la Région wallonne qui aide économiquement le circuit, Laurent Levaux et Renaud Witmeur. S’y trouvent aussi le président du conseil d’administration, un certain Melchior Wathelet (junior) ou encore Claude Grégoire, ex-patron de la Socofe, ainsi qu’un représentant de la Région wallonne à titre d’observateur issu du cabinet Borsus, ministre de tutelle.

Chef de cabinet de Jeholet

Vendredi dernier, le jury a donc tenu une grosse séance pour faire un point complet sur les meilleures candidatures. Cinq avaient retenu son attention. In fine, il nous revient qu’un candidat se détache nettement et fait totalement l’unanimité parmi les membres dudit jury. Cette personne n’est autre que le chef de cabinet de Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles : Amauy Bertholomé. Ce dernier ressort nettement du lot à l’issue des différentes épreuves et ne souffre visiblement d’aucune contestation. Le jury va se réunir mercredi pour confirmer le nom et le proposer ainsi au conseil d’administration et au gouvernement wallon pour une validation officielle.

Amaury Bertholomé

Commission Publifin

Amaury Berholomé est plutôt un homme de l’ombre. Stavelotain d’origine, il a toujours été un conseiller « de l’ombre » au sein du Mouvement réformateur, notamment en étant actif au sein de la section MR de Liège-Ville. Il fut aussi l’attaché parlementaire de référence de son parti durant la commission d’enquête « Publifin », au Parlement wallon. Avant de devenir chef de cabinet adjoint puis chef de cabinet de Pierre-Yves Jeholet lorsque celui-ci est devenu ministre wallon de l’Économie. Amaury Bertholomé a également été commissaire du Gouvernement wallon au circuit de Spa, justement, mais aussi à la Sogepa.

Le circuit de Spa.

S’il a suivi Piere-Yves Jeholet à la Fédération et en est toujours son chef de cabinet, l’intéressé s’est réinvesti dans sa région d’origine, puisqu’il est devenu président de l’Abbaye de Stavelot.

Le choix d’Amaury Bertholomé comme nouveau directeur général de « Circuit de Spa Francorchamps » sera confirmé par le jury ce mercredi.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en VERVIERS ET SA REGION