Vincent Kompany se plaint d’être désavantagé par l’arbitrage: «Il est contre nous!»

Vidéos
Vincent Kompany se plaint d’être désavantagé par l’arbitrage: «Il est contre nous!»
PhotoNews

Le Cercle de Bruges a fait sensation ce mercredi soir. À l’occasion de la 24e journée de Jupiler Pro League, les Brugeois ont été s’imposer 0-2 sur la pelouse d’Anderlecht. Une véritable contre-performance de la part de Mauves qui n’ont jamais vraiment existé dans cette rencontre, et qui ratent une occasion en or de s’emparer de la deuxième place.

Après la rencontre, Vincent Kompany avait toutefois une excuse pour justifier cette mauvaise opération : l’arbitrage ! Selon le tacticien bruxellois, l’exclusion de Wesley Hoedt, qu’il juge trop sévère, a précipité la chute anderlechtoise. « Avant cette carte rouge, on était en train de prendre le dessus sur le Cercle », narre l’ancien défenseur. « Après avoir souffert un peu en début de match, on commençait vraiment à trouver notre rythme. Puis il y a eu ce tournant dans le match, avec le carton. Après cela, on n’avait plus rien à dire, c’était juste au caractère… »

Pour l’ex-capitaine des Diables, cette phase polémique n’est pas la première du genre cette saison. Et, si l’on en croit ses dires, les Mauves seraient à chaque fois désavantagés dans ces situations. « Si je suis fâché sur l’arbitrage ? Disons que j’ai certaines phases qui me restent en travers de la gorge. Dimanche, c’était avec Raman contre Malines. La semaine précédente, c’est Amuzu face au Standard. Chaque fois qu’il y a une intervention du VAR, c’est contre nous. Normalement, ces phases-là, c’est du 50-50. Mais ce n’est pas le cas. Pour l’instant, j’ai plutôt l’impression que c’est du 51-49 contre nous ! »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht