Covid: la vaccination réduit de 90% les risques de complications chez les enfants

Covid: la vaccination réduit de 90% les risques de complications chez les enfants
Isopix

Une contamination chez les enfants engendre rarement de graves complications, mais le syndrome inflammatoire multisystémique présente tout de même des risques. Il s’agit d’une réaction inflammatoire rare mais grave, qui peut survenir après une infection au Covid-19.

Vu que les réactions sont relativement faibles chez les enfants, certains parents émettent des doutes quant à l’utilité de la vaccination des enfants. «Il est vrai que le Covid-19 est une maladie relativement bénigne pour les enfants», confirme Petra Schelstraete, spécialiste des maladies pulmonaires et infectieuses (UZ Gent).

Cependant, les médecins se montrent plus inquiets lorsqu’il s’agit du syndrome inflammatoire multisystémique (PIMS). «Nous savons qu’un PIMS, avec une incidence de 1 sur 3.000 à 4.000 infections chez les enfants, peut être grave. Nous savons aussi qu’environ 60 à 70% des admissions pour Covid aux soins intensifs sont la conséquence du syndrome inflammatoire multisystémique.»

Mais le vaccin est efficace contre le PIMS, affirme Petra Schelstraete. «C’est une très bonne nouvelle et cela montre le bénéfice direct de la vaccination.»

Quant aux effets secondaires de la vaccination chez les enfants, aux Etats-Unis, où 8,7 millions d’enfants ont été vaccinés avec Pfizer, à peine 100 cas de fièvre ou vomissements ont été signalés. Parmi ces 8,7 millions d’enfants vaccinés, seuls 12 cas de myocardites ont été signalés.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Gand (Flandre orientale)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde