Un quadragénaire poursuivi pour avoir harcelé et frappé ses parents à Onhaye

Il a menacé et violenté sa maman et son beau-père.
Il a menacé et violenté sa maman et son beau-père. - Photo News/PHOTO PRETEXTE

Deux ans de prison avec sursis probatoire ont été requis ce jeudi par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant à l’encontre d’un homme né en 1964 poursuivi pour avoir harcelé sa maman et son beau-père âgés de 76 et 80 ans, entre janvier 2018 et juillet 2021 à Onhaye. Des faits de coups et menaces, toujours commis à leur égard le 19 juillet 2021, lui sont aussi reprochés.

La circonstance aggravante de vulnérabilité est retenue. La maman du prévenu était gravement malade tandis que son beau-père souffre de cécité. Alcoolique et sans logement, le quadragénaire a trouvé refuge chez ses parents où il a instauré un climat de terreur. En outre, il ne s’adressait à sa mère que par des insultes. Il lui confisquait sa carte bancaire et l’obligeait à aller la chercher elle-même à l’étage lorsqu’elle en avait besoin, et ce malgré les difficultés qu’elle avait pour se déplacer. « Vous êtes qualifié de manipulateur et de sournois par les victimes, votre demi-sœur, l’aide ménagère ainsi que votre propre père et vos enfants », a précisé le président du tribunal.

Le 19 juillet 2021, en revenant d’une soirée au restaurant, le prévenu a malmené sa mère en l’agrippant par le bras. Il a par ailleurs porté un coup à son beau-père. « Le premier qui monte, je le bute », a-t-il ajouté.

« Mon gros problème était l’alcool et mon état dépressif. Je me suis promis de ne plus boire », a expliqué l’intéressé qui est en détention préventive depuis six mois. Son avocat a demandé une peine de probation autonome. Jugement le 24 février.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers