Décès d’Antonin à Gedinne: les analyses révèlent une forte consommation d’alcool

Antonin est décédé en octobre dernier.
Antonin est décédé en octobre dernier. - D.R.

Le dossier du décès d’Antonin Deneffe vient de passer une étape importante. Alors que l’autopsie du corps du jeune Beaurinois, retrouvé mort suite à une cérémonie de bleusailles dans une grange de Gedinne en octobre dernier, ne révélait aucune trace d’intervention d’un tiers, les analyses toxicologiques devaient permettre d’y voir plus clair dans ce décès. Le parquet de Namur informe ce mardi matin que les résultats sont connus : les analyses ne révèlent aucune trace de prise de médicament ni de drogue. « Les analyses montrent cependant une importante consommation d’alcool », dévoile M. Gaublomme, substitut du procureur du roi de Namur.

C’est donc bien l’alcool, qui « coulait à flots » ce soir-là selon le procureur Vincent Macq, qui est très probablement à l’origine du décès du jeune homme. L’enquête se poursuit et doit notamment déterminer si des responsabilités doivent être ciblées dans l’affaire, notamment au niveau de l’organisation de cette activité estudiantine. C’est en tout cas ce que pointait du doigt la famille d’Antonin, déplorant un encadrement trop peu présent lors de ces soirées.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers