La WTA «demeure profondément inquiète» pour la joueuse chinoise de tennis Peng Shuai

La WTA «demeure profondément inquiète» pour la joueuse chinoise de tennis Peng Shuai
Photo News

Le président de la WTA, qui gère le circuit féminin de tennis, «demeure profondément inquiet» quant à la liberté de parole de la joueuse chinoise Peng Shuai qui avait accusé début novembre un haut dirigeant de son pays d’un rapport sexuel forcé, a indiqué samedi une porte-parole à l’AFP.

Steve Simon «demeure profondément inquiet concernant la liberté de Peng vis à vis de toute censure ou coercition et a décidé de ne pas reprendre contact avec elle via email tant qu’il ne serait pas certains que ses réponses seraient personnelles et non celles de ses censeurs», a déclaré la porte-parole.

Aussi en Tennis