Plaisirs d’Hiver: «Priorité aux habitants pour le stationnement», réagit Emir Kir

Emir Kir.
Emir Kir. - Elio Germani

La position exprimée par l’échevin du Stationnement incitant les visiteurs des Plaisirs d’Hiver à venir se garer à Saint-Josse en raison d’un coût moindre ne reflète pas la position de la commune et de son collège.

« Il s’agit d’un avis personnel qui n’engage pas la commune de Saint-Josse. Les citoyens doivent être prioritaires et encore plus lorsque l’on connaît les difficultés à se garer », affirme le bourgmestre Emir Kir.

Saint-Josse dispose de 14 places de parking pour 100 habitants contre une moyenne de 20 dans les autres communes.

« Nous n’avons pas vocation à être un parking de délestage et encore moins au détriment des habitants. La politique Communale adoptée par le Collège en matière de stationnement n’a jamais été dans ce sens et a vocation à permettre le stationnement prioritaire des riverains », déclare le bourgmestre Emir Kir.

Le mayeur insiste, « cette vision au rabais de Saint-Josse et de la qualité de vie des habitants n’est pas le reflet de la position officielle de la commune ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES