Sept ans de prison ferme pour une tentative d’assassinat à Hamois

L’homme est sorti menotté du palais de justice de Dinant.
L’homme est sorti menotté du palais de justice de Dinant. - JLP/Archives

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un homme à une peine de sept ans ferme pour une tentative d’assassinat commise à Hamois en février 2018. Son arrestation immédiate a été ordonnée.

L’homme s’était rendu sur un terrain de la commune où vivent plusieurs membres d’une même famille. Il avait au préalable contacté l’une de ces personnes, à savoir le fils d’une dame avec qui il avait eu une relation durant plusieurs années, en menaçant de venir le tuer ainsi que les autres membres de sa famille. Sur place, ce dernier et son père, sortis de leur habitation, avaient essuyé des tirs. Le jeune garçon avait été touché à l’aine. Le tireur avait, lui, quitté les lieux, direction la France où il réside, en prenant soin de se débarrasser de l’arme dans une rivière.

Arrestation immédiate

Lors de l’audience, le prévenu avait en partie reconnu les faits. Sous l’influence de quelques verres d’alcool, il disait s’être rendu sur place pour régler des soucis, mais pas pour tuer. C’est lui qui aurait été visé par des tirs. « J’ai pris quelque chose dans le visage. Alors j’ai ouvert la boîte à gants et j’ai tiré sans regarder. Je suis ensuite reparti chez moi, en France. »

Vu la peine et l’absence de domicile en Belgique, le tribunal a ordonné l’arrestation immédiate de l’auteur des faits, comme demandé par le parquet de Namur.

Belga

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers