Faiseurs de rêves : une grande donnerie sociale à Namur. Votez pour eux !

L’équipe de bénévoles avec Hélène Maquet (à gauche) aide les bénéficiaires.
L’équipe de bénévoles avec Hélène Maquet (à gauche) aide les bénéficiaires. - D.R.

« Durant la crise sanitaire, la précarité qui touche les habitants du quartier s’est intensifiée et les besoins se sont multipliés. Afin de répondre à une demande accrue, l’équipe a organisé une grande donnerie. C’est avec l’aide de bénévoles que celle-ci a pu voir le jour. Des habitants du quartier se réunissent pour trier, ranger et préparer la donnerie. Le jour J, ce sont également des habitants qui accompagnent les visiteurs afin de les aiguiller vers leurs recherches », explique Hélène Maquet, coordinatrice de l’asbl Cinex.

« La donnerie du Cinex s’inscrit, d’une part, dans une démarche de lutte contre la pauvreté en favorisant la solidarité entre les citoyens et, d’autre part, dans un processus de sensibilisation à l’environnement et au gaspillage issu de l’industrie du textile. Suite au succès de la première édition et pour répondre aux besoins sociétaux, l’asbl a pris la décision de réitérer cette action chaque mois ».

Tri et stockage

Cependant, elle n’a pas les moyens nécessaires pour assurer le bon suivi sur le long terme. Elle aimerait donc aménager un local de stockage afin d’y trier les vêtements et de pouvoir les ranger de manière claire et pratique. « Nous souhaitons pouvoir acheter des armoires, des boites, des tringles, des cintres… En améliorant le tri et le stockage, nous pourrions ainsi recevoir plus de dons et augmenter les distributions auprès des citoyens », ajoute Hélène Maquet.

« La donnerie est une action solidaire où chacun peut trouver des vêtements, des chaussures, du linge de maison… Nous sommes aussi attentifs au fait que cet évènement soit également un lieu de rencontres et d’échanges. La convivialité est en effet une valeur que porte l’asbl dans toutes ses actions. Pour accentuer la démarche écologique, nous imaginons mettre à disposition des sacs réutilisables personnalisés. Cela permettrait de limiter l’utilisation des sacs plastiques et d’agrandir le sentiment d’appartenance à un projet communautaire », conclut-elle.

L’avis du bourgmestre de Namur, Maxime Prévot

« La Ville de Namur a développé, depuis de nombreuses années, un important réseau d’aides sociales et solidaires via son service de Cohésion sociale et son CPAS mais aussi avec les nombreuses collaborations développées au sein du Réseau Social Urbain Namurois qui regroupe plus de 40 associations actives dans l’aide aux plus précarisés.

En tant que Ville capitale, nous avons évidemment un rôle à jouer dans l’accompagnement et l’aide aux plus démunis. Et nous avons toujours activé une politique volontaire à ce sujet.

La Ville peut aussi, et heureusement, compter sur des associations structurées, sérieuses, engagées et volontaires car c’est un travail de chaque jour qui demande une attention constante ».

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR