Deux ans de prison pour un vol avec violence dans un hôtel de Profondeville

Des montres ont été dérobées.
Des montres ont été dérobées. - D.R./PHOTO PRETEXTE

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé ce jeudi une peine complémentaire de deux ans à l’encontre d’une prévenue née en 1993 pour un vol avec violence commis dans un hôtel de Profondeville en février 2019.

La prévenue avait été condamnée en avril dernier par la cour d’appel de Liège à une peine de prison de six ans pour sa participation à un home invasion commis chez un vendeur de fraises de Wépion, qui avait été poignardé et frappé avec une masse en juin 2019.

Les faits dont il était question le 9 septembre dernier devant le tribunal ont eu lieu dans un hôtel-restaurant de Profondeville la nuit du 26 au 27 février 2019. Après avoir repéré les lieux en séjournant dans l’hôtel, les prévenus, cagoulés, ont pénétré dans le logement du propriétaire équipés d’armes lourdes. Ils ont dérobé des montres et de l’argent dans un coffre pour un montant avoisinant les 190.000 euros. La victime a été frappée, les malfrats lui ont également dérobé son téléphone et une arme.

L’avocate de la prévenue précisait lors de l’audience que si celle-ci a bel et bien joué un rôle dans ces faits en louant la chambre d’hôtel à son nom, elle n’a exercé aucune violence et a collaboré à l’enquête.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers