La seconde journée bruxelloise du multilinguisme met l’enseignement à l’honneur

Sven Gatz et Philippe Van Parijs.
Sven Gatz et Philippe Van Parijs. - D.R.

L'initiateur est le ministre bruxellois Sven Gatz (Open VLD), chargé de la promotion du multilinguisme. En 2019, Sven Gatz a présenté sa note d'orientation au Parlement bruxellois. L'année dernière, un Conseil pour le multilinguisme a été créé sous la présidence de Philippe Van Parijs.

Bruxelles compte plus de 180 nationalités et plus de 100 langues y sont parlées. Bruxelles est donc la ville multilingue par excellence et ce multilinguisme est en hausse. Le 4ème baromètre des langues de BRIO (VUB) montre également que 90% des Bruxellois sont favorables à un enseignement multilingue à Bruxelles.

Afin de s'impliquer davantage dans l'enseignement multilingue, le ministre Gatz et le Conseil bruxellois pour le multilinguisme ont lancé la brochure bilingue "Meer taal in het onderwijs in Brussel" - "Grandir en multilingue à Bruxelles, à l'école et en dehors". Les enseignants qui souhaitent déjà commencer à travailler sur la diversité linguistique dans leur classe y trouveront des conseils et des astuces. La brochure fournit des informations utiles et un aperçu des méthodologies et des projets liés au multilinguisme dans un contexte éducatif. Quatre mille exemplaires de cette brochure seront distribués dans toutes les écoles primaires et secondaires francophones et néerlandophones de Bruxelles. Cette feuille de route vers plus de multilinguisme dans l'enseignement bruxellois est une première.

A Bruxelles.
A Bruxelles. - D.R.

Le concours BeTalky Slam Contest a été lancé à l’attention des élèves bruxellois. Les kets bruxellois âgés de 10 à 18 ans, créatifs avec les langues, sont invités à écrire un poème slam multilingue sur Bruxelles. La mission est simple : décrire en 10 lignes et dans différentes langues à quel point Bruxelles est belle ! Le lauréat sera annoncé l'année prochaine lors de la Journée mondiale de la poésie (21 mars).

En outre, 10 jeunes d'OKAN et de DASPA (nouveaux arrivants mineurs) qui ont suivi un cours préparatoire d'interprétation sociale auprès de Vluchtenlingwerk Vlaanderen ont reçu un symboliquement un certificat . Certaines activités ont également été organisées en dehors des murs du Parlement bruxellois. Pour les plus petits, un bain à balles linguistique a été installé à Muntpunt et des jeux linguistiques ont été organisés. Het Huis van het Nederlands Brussel a organisé un patati apéro et De Foyer vzw a mené une réflexion sur le thème "la langue comme patrimoine culturel".

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Meer (c.f. Hoogstraten)Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES