Sous l’emprise de stups, une femme sème la zizanie sur l’autoroute vers Péruwelz

La police de la route a dû intervenir.
La police de la route a dû intervenir. - Vincent Lorent

Il y a eu de l’agitation tard durant la nuit de ce dimanche ou tôt le matin c’est selon, au niveau de l’autoroute E42. En effet, vers 4h, une femme sous grande emprise de stupéfiants a adopté un comportement complètement inconscient au volant de sa voiture.

Tout a commencé à hauteur de Saint-Ghislain où la conductrice s’est amusée dans un premier temps à zigzaguer entre les véhicules. La police de la route de Mons a alors été avertie du problème qui était en cours et est donc intervenue.

Malheureusement, la situation s’est aggravée puisque la conductrice n’a pas vraiment fait preuve de bonne coopération. Au contraire, elle a fui les forces de l’ordre qui ont été contraintes d’engager une course-poursuite… qui a duré deux heures !

Sous amphétamines

« La conductrice a joué avec les policiers en montant et descendant les autoroutes. Elle les a même parfois pris à contre-sens ! », nous signale-t-on ce dimanche après-midi du côté du parquet Mons-Tournai.

C’est finalement la police de la route de Péruwelz qui a intercepté vers 6h15 la femme au comportement irresponsable aux alentours de Péruwelz.

La conductrice a été stoppée aux alentours de Péruwelz.
La conductrice a été stoppée aux alentours de Péruwelz. - B.Libert

Seule à bord de son véhicule, elle avait consommé des amphétamines.

La folle course-poursuite a entraîné un accident dont, heureusement, on ne déplore aucun blessé.

Le dossier a été mis à l’instruction.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers