Jean-Denis Lejeune: «Ça s’est passé comme ça avec tout le tact policier qui va avec»

Jean-Denis Lejeune: «Ça s’est passé comme ça avec tout le tact policier qui va avec»

« Il y a 25 ans, ils allaient commencer les fouilles à Sars-la-Buissière pour retrouver Mélissa et ma fille », explique Jean-Denis Lejeune. « Nous étions chez Gino et Carine, Mme Thily, procureur du Roi nous avait demandé de se réunir là-bas. Jean Lesage était au téléphone. Un moment il a dit : ‘Nous avons un bras mais on ne sait pas à qui c’est !’ Puis un quart d’heure plus tard il a dit : ‘Ce sont les corps de Julie et Mélissa.’ Oui ça s’est passé comme ça avec tout le tact policier qui va avec. »

« La vie est cruelle et n est pas toujours facile à gérer quel que soit le drame que l’on vit. Alors profitons des bons moments qui nous restent, souriez même si votre cœur pleure », conclut-il.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Sars-la-Buissière (c.f. Lobbes)Lobbes (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique