Deux des scouts anversois accidentés vendredi soir à Viroinval souffrent de fractures

L’accident s’est produit vendredi soir, sur la N99, à hauteur d’Olloy-sur-Viroin.
L’accident s’est produit vendredi soir, sur la N99, à hauteur d’Olloy-sur-Viroin. - G.F.

Les huit scouts qui, vendredi soir, ont été blessés dans un accident de la circulation du côté de Viroinval avaient été transférés dans quatre hôpitaux le soir même. Aux alentours de 20h, une camionnette était sortie de la route sur la N99, à hauteur d’Olloy-sur-Viroin (Viroinval). Dans l’un des virages, le conducteur de l’utilitaire avait perdu le contrôle après avoir mordu le bas-côté herbeux.

La majorité des scouts qui se trouvaient à bord du véhicule accidenté sont rentrés chez eux, à Willebroek, dans la journée de samedi.

La camionnette a été sérieusement endommagée.
La camionnette a été sérieusement endommagée. - G.F.

« La plupart de ces jeunes n’ont subi que des blessures mineures », déclare Luc Spiessens, bourgmestre par intérim de Willebroek, commune qui organisait ce camp scout à Gedinne. « Nous sommes soulagés d’annoncer que la plupart des jeunes n’ont que des écorchures et des ecchymoses. »

Une personne souffrant d’une fracture de la clavicule et des côtes a également été autorisée à quitter l’hôpital. En revanche, un autre membre de la troupe présent dans la voiture accidentée présente une fracture de la hanche et a été transféré dans un hôpital de Bruxelles à la demande des parents.

Une assistance psychosociale

La commune de Willebroek, en collaboration avec le service d’intervention sociale d’urgence de la Croix-Rouge, a activé le plan d’intervention psychosociale. Ainsi, en plus des soins médicaux déjà dispensés, les jeunes peuvent également bénéficier d’une assistance psychosociale.

« Nous avons créé, au hall des sports, un centre d’accueil où les parents et les jeunes sont pris en charge », explique Luc Spiessens. « Il y a suffisamment d’espace pour accueillir en toute sécurité les 45 bulles familiales, répondre à leurs questions et leur donner plus d’informations sur l’accident. »

Les services de secours sont intervenus en nombre vendredi soir.
Les services de secours sont intervenus en nombre vendredi soir. - G.F.

La cause de cette sortie de route n’est pas encore connue, l’enquête étant toujours en cours. « Par excès d’enthousiasme, il apparaît qu’une erreur a été commise en ce qui concerne le nombre maximum d’occupants autorisés dans la camionnette », admet le mayeur.

Belga

Aussi en Faits divers