Euro: les Diables ne devraient sans doute pas affronter le 3e du groupe de la mort

Euro: les Diables ne devraient sans doute pas affronter le 3e du groupe de la mort
Photo News

On le sait, si la Belgique remporte son groupe, elle affrontera l’un des quatre meilleurs troisièmes, issu du groupe A (Suisse, définitivement 3e), D (Tchéquie, Angleterre, Croatie, Écosse), E (Suède, Slovaquie, Espagne, Pologne) ou F (France, Allemagne, Portugal, Hongrie). En fait, tous les cas de figure sont prévus, en fonction de la provenance des meilleurs troisièmes (voir tableau) et la Belgique ne peut pas tomber sur le troisième du groupe B (forcément, puisque c’est le sien) ou C (Pays-Bas, Ukraine, Autriche, Macédoine du Nord).

Le fait nouveau, c’est que la Suisse, premier troisième connu, a 4 points. Or, si le troisième peut encore atteindre ce total dans chacun des autres groupes, les cas sont quand même nombreux où les troisièmes ne dépasseraient pas les 3 points :

Groupe B : si la Belgique bat la Finlande.

Groupe C : si Ukraine-Autriche donne un vainqueur.

Groupe D : si la Croatie et l’Écosse font match nul.

Groupe E : si la Pologne ne bat pas la Suède.

Groupe F : si la France bat le Portugal.

Et donc, si dans deux de ces groupes, le troisième n’a pas plus de 3 points, la Suisse est qualifiée et du coup, selon le tableau, la Belgique n’a plus qu’un risque infime de rencontrer le troisième du groupe F : si les meilleurs troisièmes sont issus des groupes A, C, D et F. Sinon, l’adversaire sera issu du groupe A (la Suisse, donc), du groupe D ou du groupe E.

Rappelons que si plusieurs troisièmes terminent à égalité de points, les critères de départage sont la différence de buts puis le nombre de buts marqués, le plus grand nombre de victoires, le classement du fair-play (cartes jaunes et rouges) et les résultats des éliminatoires.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Macedonia du Nord

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges