Gembloux: les travailleurs de GSK bloquent le centre logistique aux Isnes

Vidéo
Les travailleurs de GSK, en pleine action de blocage ce vendredi, sur le site des Isnes.
Les travailleurs de GSK, en pleine action de blocage ce vendredi, sur le site des Isnes. - V.L.

Les travailleurs de GlaxoSmithKline (GSK) continuent ce vendredi les actions de blocage pour protester contre l’annonce, faite la semaine dernière par la direction du groupe biopharmaceutique, de ne pas reconduire la convention collective de travail (CCT) 90. Après le blocage de plusieurs bâtiments sur le site de Wavre, la FGTB mène ce vendredi une nouvelle action, via le blocage du centre logistique de GSK aux Isnes (Gembloux).

«Les travailleurs du centre logistique de Gembloux sont également concernés par cette volonté de ne pas reconduire la CCT 90, et nous continuons donc notre stratégie de blocage de bâtiments: trois entrées du site sont pour l’instant bloquées. Nous n’avons pour l’instant pas vraiment de retour de la part de la direction, ce que nous déplorons», indique Philippe Leclercq, le secrétaire général de la Centrale FGTB Brabant wallon.

D’après la FGTB, la non-reconduction de la CCT90, qui règlait les modalités d’octroi des primes bonus annuelles pour les ouvriers et les employés, pourrait entraîner une perte de revenus d’au moins 1.000 euros net par an pour les travailleurs concernés. La direction de GSK, elle, souhaite ne pas reconduire cette CCT afin d’appliquer le système en vigueur pour les cadres, et ainsi apporter une harmonisation.

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR