Le parc de Forest sera finalement rafraîchi: les travaux dureront plus d’un an

Le parc de Forest va connaître une cure de jouvence.
Le parc de Forest va connaître une cure de jouvence. - D.R.

Aménagé fin du 19e siècle, le parc de Forest a connu sa dernière modernisation il y a 70 ans. Sa cure de rajeunissement semble donc bien nécessaire. Son objectif : redonner au parc classé son attrait d’antan en créant un espace pour les fonctions récréatives actuelles, avec notamment une nouvelle plaine de jeux.

Les espaces verts du parc nécessitent un entretien minutieux. Les usagers auront noté que les pelouses sont endommagées par la crasse et les déchets parfois encastrés dans le sol, sous la timide pelouse. Objectif de Beliris ? Tailler, rajeunir et replanter si nécessaire, restaurer les pelouses et redonner une structure au parc là où elle a été perdue à cause de la végétation. À cet effet, une étude phytosanitaire évaluera la santé des arbres cet été.

Les chemins doivent être réaménagés.
Les chemins doivent être réaménagés. - D.R.

Les trois auvents et le chalet au centre du parc vont être restaurés. Le chalet abritera une conciergerie au 1er étage, des toilettes publiques et une salle polyvalente au rez-de-chaussée avec terrasse. Pour réaliser ceci, la clôture disparaîtra et sera remplacée par des barreaux aux fenêtres pour protéger le bâtiment du vandalisme.

L’actuelle maison des jardiniers, en bordure de l’avenue Reine Marie-Henriette, accuse son âge et cédera sa place à une nouvelle construction basse énergie avec une toiture verte. Au rez-de-chaussée se trouveront des bureaux, un réfectoire et un poste de secours, et au sous-sol, des garages, des vestiaires et une salle de stockage.

Le parc n’a plus été rénové depuis 70 ans.
Le parc n’a plus été rénové depuis 70 ans. - D.R.

Un élément important du projet est la gestion de l’eau. Actuellement, en cas de fortes pluies, l’eau dévale à travers le parc jusqu’au rond-point et emporte le revêtement des chemins. Pour éviter que cette pluie qui tombe dans le parc n’érode les chemins qui seront réaménagés, des bassins d’infiltration seront créés. Une zone inondable sera aussi créée au centre du parc. Elle pourra retenir plusieurs dizaines de mètres cubes d’eau pour la laisser s’infiltrer petit-à-petit.

Le chantier réalisé par Beliris, grâce au soutien de l’auteur de projet SWECO BELGIUM, des entrepreneurs PIT ANTWERPEN et BMS ENTREPRISE, en collaboration avec la Direction des Monuments et Sites et la commune de Forest, débute lundi par la restauration des auvents et du chalet et se poursuivra plus tard dans l’année avec la maison des jardiniers. D’un montant de 2,25 millions d’euros, il durera environ 1,5 an. La suite des travaux, en 2022, concernera l’aménagement du parc.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Forest (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES