Des plastiques britanniques et allemands trouvés sur des plages turques

Des plastiques britanniques et allemands trouvés sur des plages turques
Isopix

L’organisation environnementale a publié lundi un rapport selon lequel des déchets provenant de supermarchés allemands, tels que Lidl, Aldi, Edeka et Rewe, ainsi que des emballages des marques britanniques Heinz, Flora et Fairy ont été photographiés sur le sol turc.

Les déchets ont été trouvés au bord de la route, dans des champs ou bien se déversant dans des cours d’eau et flottant en aval dans dix sites, ajoute le rapport.

Des emballages pour un test antigénique de dépistage du Covid-19 ont également été découverts parmi des sacs de plastique britannique, ce qui suggère que les déchets ont moins d’un an.

«Comme le montrent ces nouvelles preuves, les déchets plastiques en provenance d’Europe et à destination de la Turquie constituent une menace pour l’environnement et non une opportunité économique», a déclaré Nihan Temiz Atas, responsable des projets de biodiversité de Greenpeace Méditerranée.

«Les importations incontrôlées de déchets plastiques ne font qu’accroître les problèmes existant dans le propre système de recyclage de la Turquie. Environ 241 camions de déchets plastiques arrivent chaque jour en Turquie en provenance de toute l’Europe et cela nous submerge. D’après les données et le terrain, nous continuons à être la plus grande décharge de déchets plastiques d’Europe», alerte-t-il.

Dans un communiqué, le gouvernement britannique a assuré qu’il «sévissait» contre les exportations illégales de déchets.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde