Fresque de 85m dans le tunnel d’Omalius: les votants ont choisi les éléphants

Une simulation réalisée par la Ville.
Une simulation réalisée par la Ville. - Ville de Namur

Ce seront donc… des éléphants ! Les citoyens pouvaient voter jusqu’à ce dimanche pour choisir quelle fresque sera installée dans le tunnel d’Omalius, situé sous la place du même nom, près du parc Louise-Marie.

Il y avait trois propositions différentes, toutes inscrites dans un univers aquatique et fantastique : des éléphants nageant en file indienne, des plongeurs explorant les fonds marins et une baleine évoluant dans les airs.

L’appel aux votes a rencontré un gros succès. 5.779 personnes se sont exprimées, « ce qui montre l’intérêt du public pour le Street Art en général, et pour la fresque du collectif Treepack en particulier », constate la Ville de Namur, dans un communiqué. « Les éléphants remportent la victoire (2169 votes soit 38 %), suivis de près par la baleine (2095 votes soit 36 %). Les plongeurs ont eu moins de succès (1510 votes soit 26 %). »

La fresque en entier.
La fresque en entier. - Ville de Namur/Treepack

La fresque, intitulée Elephantlantis, viendra donc égayer le mur du Tunnel d’Omalius, dans le sens Namur-Salzinnes, une fois le permis d’urbanisme octroyé.

La « baleine » devrait apparaître de l’autre côté du tunnel

L’œuvre n’occupera toutefois qu’un seul côté du tunnel. Vu le beau score reçu par la baleine, la commune envisage de la faire réaliser de l’autre côté du tunnel, « lorsque le budget sera disponible. »

Selon la Ville, Elephantlantis « évoque la notion de vitalité : chacun a besoin de se ‘ressourcer’. La clarté et la pureté de l’eau au sommet de la fresque dégagent une impression de fraîcheur. En revanche, l’eau du fond est plus sombre, ce qui confère à l’œuvre un côté plus mystérieux. Ce décor empreint de surréalisme apportera de la couleur et une bouffée d’air frais aux ‘voyageurs’ qui relieront Namur et Salzinnes via le Tunnel d’Omalius ! »

Une projection de la fresque dans le tunnel.
Une projection de la fresque dans le tunnel. - Ville de Namur

Elephantlantis s’ajoute à une vingtaine d’œuvres Street Art déjà présentes à Namur. Cela rentre dans un des objectifs que s’est fixé la commune, à savoir rendre l’art accessible au plus grand nombre, égayer la ville et renforcer son attractivité en transformant l’espace public en lieu d’exposition permanent. « Pour ce faire, le service Culture a déjà fait appel à une vingtaine d’artistes street art locaux, mais aussi belges et internationaux. La volonté est aussi d’interpeller et de susciter la curiosité du public en variant les styles et les techniques et en alternant les installations éphémères et les oeuvres permanentes qui deviennent un élément du décor. »

Namur se montre d’ailleurs très fière que la dernière fresque inaugurée, Icarus de Jimmy Michaux, « a été retenue par la plateforme Street Art Cities parmi les plus belles fresques réalisées récemment dans le monde. Icarus, qui nargue le soleil depuis une dizaine de jours boulevard du Nord à Namur, a été choisie parmi cent fresques pour participer à la finale du concours ! »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE NAMUR