Volley: le Montois Thibault Detandt a réussi son retour en Ligue A avec Waremme

Thibault Detandt joue désormais à l’attaque.
Thibault Detandt joue désormais à l’attaque. - VBC Waremme

Après un passage à Puurs en Ligue B, Thibault Detandt a retrouvé cette saison, à Waremme, la Ligue A qu’il avait connue sous les couleurs de Guibertin. Et même s’il a changé de poste et est devenu attaquant, l’ex-libero de 28 ans a réussi ses débuts. « Malgré une bonne préparation et la confiance en mes capacités, je nourrissais quelques interrogations avant le début du championnat », avoue le Montois. « Mais finalement, après quelques matches, j’ai réussi à entrer dans le six de base et ne suis plus jamais sorti. Personnellement, je suis donc très content. »

L’ancien coach de Basècles s’est adapté très vite à son nouveau rôle. « Ma mission est de conclure le point dès qu’une opportunité se présente. Mais je ne suis pas l’attaquant qui reçoit le plus de ballons. Ce n’est donc pas simple. Ce rôle convient cependant très bien à mon style de jeu. Je dois aussi stabiliser la réception avec le jeune libero Martin Perin. Nous formons un bon duo. Martin me facilite la tâche. Vu son potentiel, il sera certainement le futur libero de l’équipe nationale. »

Un rôle de grand frère

Thibault Detandt doit également encadrer ses jeunes équipiers. « Je suis un des plus vieux joueurs de l’équipe. J’ai donc plus de responsabilités. Je dois notamment prendre la parole quand ça va moins bien et donner aussi des conseils aux jeunes. Mais tout se passe bien. J’aime bien ce rôle de grand frère. »

Seul bémol : le VBC Waremme n’a pas encore remporté le moindre match cette saison. « Mais nos résultats s’améliorent. Nous avons même failli battre Alost qui vise le top 3. Nous allons désormais affronter des équipes à notre portée. Je crois que les victoires vont arriver. Tous les gars ont conscience que nous pouvons réaliser de bons résultats. La cinquième place du classement est à notre portée. » Thibault Detandt et ses partenaires peuvent en tout cas voir la suite de la saison sereinement car aucune écurie ne sera reléguée à la fin du championnat.

Le Montois a également conscience de la chance qu’il a de pouvoir continuer à pratiquer sa passion. « Je profite de ce qui m’arrive. » Comme chaque joueur, il doit toutefois se faire tester deux fois par semaine. Il espère surtout ne pas être coupé dans son élan. Son prochain match est déjà prévu ce mercredi contre Achel, dernier du classement. Thibault espère en profiter pour décrocher sa première victoire sous ses nouvelles couleurs.

N.E.

Aussi en Sport régional