Foot: les Ladies de l’USGTH orphelines de leur capitaine, Anaïs Autem

Elle a porté la vareuse saint-ghislainoise durant cinq saisons.
Elle a porté la vareuse saint-ghislainoise durant cinq saisons. - P.F.

« Voilà environ deux ans que j’y réfléchissais sérieusement », avoue-t-elle. « Je n’étais déjà pas vraiment censée disputer la saison 2019-20, mais après plusieurs discussions, avec Fabrice Bassani et Nathalie Dewez notamment, j’ai décidé de repartir pour un an, avec la ferme intention de m’éclipser, quoi qu’il arrive, en juin dernier ». La crise sanitaire et l’interruption du championnat, son dernier, ont un peu terni sa sortie. « Disons que j’imaginais refermer le livre d’une autre façon, et non pas avec un sentiment d’inachevé, d’autant que nous réalisions un excellent second tour et gommions notre début de saison catastrophique. Mais je ne suis pas revenue sur ma décision… »

Clap de fin, après plus de vingt ans dédiés au ballon rond. « Le foot, c’était mon quotidien et une énorme partie de ma vie », poursuit la Tournaisienne de 29 ans. « Le moment était venu de passer à autre chose, de consacrer mes week-ends à d’autres activités, de souffler un peu. J’ai des projets de vie, sur le plan privé, qu’il m’aurait été difficile de concilier avec trois entraînements et un match. Et puis, je bosse comme éducatrice spécialisée au centre Cerfontaine, à Péruwelz, et mes horaires sont très particuliers. Le foot m’obligeait à trouver des solutions, à m’arranger avec mon employeur pour agencer mon planning de façon à ce que je sois un maximum présente sur le terrain. Tout ça a fini par me fatiguer ».

Avec ses résidents

La page est définitivement tournée pour celle qui a défendu les couleurs de Bruyelle, Gaurain-Ramecroix, Ere, Montroeul-au-Bois, Havinnes et enfin l’USGTH, où elle a porté le brassard pendant quatre de ses cinq saisons passées à Saint-Lô. « Mon seul petit regret, lors de toutes ces belles aventures, c’est de ne pas avoir tenté ma chance plus haut plus tôt. Zulte Waregem ou l’Antwerp m’avaient approchée mais je n’ai jamais franchi le pas, avant de rejoindre la D1 avec l’USGTH »

Via Nathalie Deswez principalement. « Je la connaissais depuis pas mal de temps, déjà lorsqu’elle était responsable à Beloeil, que j’affrontais régulièrement. J’ai vécu de très chouettes moments à Saint-Ghislain, que ce soit sous la houlette de Romuald Gorniak ou Fabrice Bassani, toujours en D1. J’ai gardé pas mal de copines et je continuais même à m’y rendre avec mes résidents, qui adorent assister aux rencontres des Ladies, avant que le deuxième confinement ne soit instauré. J’avoue que l’envie de monter sur la pelouse est énorme lorsque je suis là-bas, mais je me sens véritablement épanouie dans ma nouvelle vie. Sans foot ». La capitaine des Ladies a tiré sa révérence…

Maximilien Wilgaut

Deswez: «Une mentalité extraordinaire»

L’USGTH est peinée, forcément, mais respecte la décision de son ex-attaquante. « Elle reste l’une des joueuses les plus complètes et talentueuses que j’ai rencontrées », lance Nathalie Deswez. « Elle faisait l’unanimité dans le vestiaire et au sein du club, assumant parfaitement son rôle de capitaine et de leader, sans pour autant être une grande gueule. Elle parlait toujours à bon escient, avec les bons mots ». Après cinq ans de vie commune, la séparation n’a pas été facile.

« Un relais pour tous »

« Sa mentalité était extraordinaire. Elle ne créait jamais de problème, jamais de vague et faisait toujours passer les intérêts de l’équipe avant les siens. Aujourd’hui encore, on ne peut pas dire qu’elle ait été remplacée au sein de notre effectif très jeune, où son expérience et ses qualités de buteuse manquent beaucoup ». La Tournaisienne s’est parfaitement intégrée à Mons-Borinage. « Je regrette de ne pas être parvenue à l’attirer plus tôt, malgré de nombreuses tentatives. Toujours humble, mais très « amusette » sous con côté timide, elle nous a parfois fait beaucoup rire en loupant l’immanquable, mais ses buts compensaient largement. Elle fut un relais pour le staff et la direction. Un exemple ».

M.W.

Aussi en Sport régional